Le système, appelé PHS, combine l’effet du rayonnement ultraviolet avec celui de la diffusion de l’ozone. Dans le système proposé, les dispositifs UV à basse pression, avec une fonction “germicide”, utilisent la lumière UV-C pour obtenir la stérilisation rapide des bactéries, moisissures, champignons, virus et micro-organismes dans l’air et dans l’eau. En effet, dans ce type d’appareil, environ 40% de l’électricité est convertie directement en rayonnement UV-C avec émission monochromatique à 254 nm pour l’action germicide et à 185 nm pour favoriser les processus d’oxydation sur les surfaces. Le système comprend également des générateurs d’ozone qui utilisent des composants UV à vapeur de mercure à basse pression. L’ozone est un puissant agent oxydant qui, réagissant avec une multitude de composés organiques, désinfecte l’air et l’eau; en outre, c’est également un déodorant très efficace capable de stériliser complètement les environnements et les surfaces contre les moisissures et les bactéries présentes dans l’air. Le verre de quartz synthétique permet d’obtenir une efficacité de transmission UV plus élevée à 185 nm. En aval du processus de désinfection, un système supplémentaire éliminera l’ozone résiduel présent dans l’environnement pour le ramener à des niveaux naturels. L’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE) recommande l’irradiation germicide ultraviolette comme stratégie de lutte contre la transmission de la maladie COVID-19 (ASHRAE 2020).